22 juin 2019 : journée nationale de réflexion sur le don d'organe

Ce samedi 22 Juin aura lieu la journée nationale de réflexion sur le don d’organe et la greffe et de reconnaissance aux donneurs. L’Agence de la biomédecine met en place la campagne de communication visant à augmenter la connaissance sur la loi des dons d’organe et rendre les Français de plus en plus concernés. Les plus visés sont les personnes jeunes (16 à 24ans) et les plus âgés (60 ans et plus) qui selon l’enquête Viavoice 2019 se sentent moins concernés à cause d’une méconnaissance de la loi.  Elle date du 22 décembre 1976, elle a été réaffirmée le 26 janvier 2016, elle dit que « tout le monde est présumé donneur sauf en cas de refus exprimé de son vivant ».

Qui peut donner ses organes ?

Le don d’organes est possible à n’importe quel âge. Pour les enfants, ce sont les parents qui autorisent le don. Chez les personnes malades, ce sont les médecins qui jugent au cas par cas du prélèvement de chaque organe.

Quels sont les organes prélevés ?

Le rein, le foie et le cœur sont les 3 organes principalement prélevés. Mais pas que, le poumon, le pancréas… et bien d’autres organes peuvent être prélevés et sauver des vies.

Comment faire respecter son choix de don d’organe ?

Pour faire respecter le choix de donner ses organes, il est impératif d’informer ses proches car ce sont les premières personnes interrogées par le médecin lors d’un décès, même si le défunt possède une carte de donneur. Cependant, si vous ne souhaitez pas donner vos organes, vous pouvez vous inscrire sur le registre national des refus (cette inscription est modifiable à tout moment).

Alors ce weekend, on n’hésite pas à lancer le sujet avec sa famille et ses amis à l’occasion de cette journée nationale sur le don d’organe. Pour les connectés, l’Agence de la biomédecine vous propose d’envoyer à vos proches l’émoticône « cœur emballé » suivi du hashtag #tousdonneurs.

Source :

solidarites-sante.gouv.fr

www.dondorganes.fr

Dr Elodie Duquenne